L’agneau une viande conviviale

Carré d'agneau et sa croûte d'herbe
19 mars 2024 36 vue(s)
L’agneau une viande conviviale

L’agneau une viande conviviale

L’agneau est si ce n’est la viande à laquelle le plus grand nombre pense pour la préparation d’un moment savoureux et convivial. Quand Pâques arrive, on prend plaisir à se partager un gigot. A l’heure de ressortir les barbecues, rien de mieux qu’une “farandole” de côtes découvertes d’agneau, et pour Noël ? Rien de mieux qu’un carré d’agneau en croûte d’herbes. Des recettes sublimant cet agneau unique, vous en retrouverez en bon nombre sur notre site, pour l'occasion, nous vous proposons de découvrir l’une des plus fondantes recettes.

Une viande à partager

Une viande de caractère qui va ravir petits et grands, elle apporte une touche d'originalité à votre plat. L’agneau étant un petit animal, sa découpe est simplifiée pour que vous puissiez avoir des plus gros morceaux à partager autour d’un délicieux repas.

Idéal pour vos petites et grandes réunions familiales

L’agneau est une viande que vous pouvez retrouver tout au long de l’année, mais surtout au printemps. Star de Pâques, l’agneau est connu pour sa qualité de viande et sa tendreté qui change selon la race, le climat et l’alimentation. Généralement, la viande doit être blanche ou rosée, ferme et blanche avec une chair à l’aspect brillant. C’est un très jeune mouton, que ce soit un mâle ou une femelle, il doit être âgé de moins de 300 jours. Pour vous donner de gros morceaux pour que vous puissiez les partager à plusieurs, la découpe est simplifiée au maximum.

Navarin d’agneau: un plat convivial

Un plat traditionnel, le navarin est un plat facile à préparer. A la fois convivial et savoureux, c’est un plat cuisiné avec de l’épaule d’agneau. Pour ce délicieux plat, il vous suffit de préparer les ingrédients:

  • 3 cuillères à soupe d'huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 3 cuillères à café de gros sel
  • 1 bouquet de persil
  • 10 oignons
  • 8 carottes en botte
  • 1 kg d’épaule d’agneau
  • 4 gousses d’ail sèches
  • 70 g de concentré de tomates
  • 8 navets
  • 1 bouquet garni
  • Du bouillon
  • Des épices à couscous

Une fois tous les ingrédients en votre possession, il est temps de commencer, et évidemment, par le plus simple. Il vous suffit simplement de faire dorer votre épaule d’agneau découpée en morceau dans une sauteuse avec l’huile d’olive, puis d’y ajouter les épices et un peu de sel. Une fois dorée, ajoutez l’ail, le concentré de tomates et pensez à retirer votre viande et à la mettre de côté. Jusque là tout va bien, alors maintenant passons à l’étape cruciale, la sauce. Pour cela faites dorer la farine dans le jus et ajoutez le bouillon. Une fois que la sauce est prête, vous pouvez mettre votre viande avec le bouquet garni et faire cuire à feu doux dans une cocotte. Dans la sauteuse, au bout de 45 min de cuisson couper les carottes, les navets, les oignons et faites les revenir avec un peu d’huile d’olive, des épices et du sel. Quand le tout est bien doré, vous pouvez les rajouter à la viande sans oublier de prendre une louche du jus de cuisson des légumes pour le mettre dans la cocotte. Laissez cuire à feu doux pendant 30 min, vous pouvez ajouter les pommes de terre coupées en deux et laissez cuire pendant 45 min et servir avec du persil frais haché.


Quelle que soit la saison, l’agneau est une viande aux caractéristiques uniques qui va atteindre son apogée pendant la période de Pâques. C’est une viande conviviale parfaite pour accompagner vos repas en période de fête, de grosses pièces pour les partager en famille ou entre amis. Que vous optiez pour l’agneau des prés salés ou l’agneau de lait des Pyrénées, Maison Lascours vous a soigneusement sélectionné les meilleurs morceaux sans oublier l’agneau d’Occitanie au goût prononcé.

Commentaires
Laissez votre commentaire
Votre adresse email ne sera pas publiée